Le 23, un bien commun

Notre Raison d'être :

 

Le désir de construire et de vivre un lieu participatif, créatif et innovant :

  • inspiré par la notion des biens communs et prendre soin de l’environnement

  • basé sur la solidarité et la coopération au quotidien, le fonctionnement collégial l’échange des savoirs et l’épanouissement de chacun

  • lié aux milieux sociaux et naturels de son territoire

Le désir de partager l’expérience culturelle extraordinaire d’Anères et de ses environs.

Le 23 s'inspire de la notion des "Communs" : 

Le bien commun est défini comme relevant d'une appropriation, d'un usage et d'une exploitation collectifs. Renvoyant à une gouvernance communautaire, un ensemble d'acteurs s'accorde sur les conditions d'accès à la ressource, en organise la maintenance et la préserve. - Wikipédia

Dans le cas du 23, le commun est un lieu de vie au service de ses habitants, d'autres usagers réguliers ou ponctuels et son territoire. 

Afin de garantir la pérennité de l'intention, il n'y aura pas de logements ou locaux d'activité en propriété privée. L'ensemble appartiendra à une coopérative et tous les usagers réguliers seront coopérateurs et impliqués dans la gestion du lieu. 

Le principe des communs ne s'oppose pas à l'intimité et à la liberté de fermer une porte. Chacun peut manger et boire ce qu'il aime. Il est libre de choisir entre une voiture partagée ou individuelle ou de se déplacer en vélo. Néanmoins, l'ensemble des habitants conviennent d'un périmètre collectif et réel qui apporte des solutions nouvelles en termes de solidarité, de convivialité, de sécurité et de qualité de vie par la coopération au quotidien.

Le 23 est un choix. Ce n'est pas un projet de compilation d'intérêts particuliers ni une initiative collectiviste qui fait disparaitre l'individu. C'est une initiative qui vise à définir librement des biens communs pour en prendre soins dans l'intérêt de tous et de chacun.

faireunchoix.png